retour

Marché des Enfants Rouges : charme et authenticité

Publié leDimanche, 27 Avril 2014 dans la catégorie Visiter Paris

Marché des Enfants Rouges ? Non, le charme des halles et des anciens passages marchands de la capitale n'est pas entièrement évaporé ! En plein IIIème arrondissement, discrètement logé entre deux rues, le Marché des Enfants Rouges combine authenticité, qualité, pittoresque, animation et charme typiquement parisien. Séjourner à Paris pour découvrir cet aspect de la capitale réserve plus d'un enchantement. L'hôtel Paris France est un havre tout indiqué pour venir flâner dans l'air bohème d'un marché parisien.

Marché des Enfants Rouges : un survivant du temps

Créé en 1628, on ne peut pas dire que le Marché des Enfants Rouges date d'hier. Celui qui était à l'origine le "Petit Marché du Marais" fonctionne sans discontinuité depuis cette date, et contrairement à d'autres, il a su préserver ses charmes et ses traditions à travers siècles et décennies. Classé monument historique, il arbore une élégante architecture de galerie couverte, avec ses ferronneries et ses étals typiques, mitoyens. On y trouvera un choix incroyable de traiteurs pour se restaurer sur place, du bougnat au japonais. Pour déguster une bruschetta, pour bruncher ou pour simplement admirer l'esthétique des étals alimentaires ou des fleuristes, on s'y imprègnera de son atmosphère chaleureuse où il fait bon flâner, déguster, rester boire un verre...

Loger à deux pas du Marché des Enfants Rouges à l'Hôtel Paris France

Le Marché des Enfants Rouges est aujourd'hui un des détenteurs de l'âme du IIIème arrondissement, entre Arts et Métiers, et le Marais. Situé rue de Turbigo, l'Hôtel Paris France est aussi situé au cœur de ce quartier spécifique et doté de sa propre identité. En y logeant, vous pourrez partir à pied vous promener au gré des rues et des échoppes du Marché des Enfants Rouges, situé à cinq minutes à pied. En élisant domicile dans un immeuble typiquement parisien, vous pourrez vous immerger dans la petite vie de quartier dont la plus grande ébullition se concentre aux Enfants Rouges...

 


Crédits photographie : Tourist office Paris - Photographe Marc Bertrand